Enjeu n°2 : Réduire et valoriser

les déchets

Les avantages de l’économie circulaire pour réduire les déchets

L’économie circulaire vise à éliminer le gaspillage et à maximiser l’utilisation des ressources disponibles. Elle est dite circulaire car son objectif est de créer des boucles d’utilisation fermées pour toutes les ressources utilisées par une organisation. 

Le principe de la circularité permet donc d’éliminer la production de déchets en repensant tous les éléments de la chaîne de valeur selon les principes de l’approvisionnement durable, de l’éco conception, de l’écologie industrielle et territoriale, de la consommation responsable, de l’allongement de la durée d’usage des produits et du recyclage.

L’économie circulaire donne la priorité à la prévention du déchet plutôt que son traitement ce qui a plusieurs avantages pour l’entreprise :

Réduire les coûts

réduire les coûts

L’étude « Entreprises témoins » de l’ADEME montrent que réduire et revaloriser ses déchets permet aux PME d’économiser tout en participant à la transition écologique.

Le principe de circularité répond également à l’augmentation des coûts d’approvisionnement dû à l’augmentation de la demande pour des ressources vierges de moins en moins accessibles.

Cela passe par  l’analyse des composants à plus forte valeur ajoutée pour l’entreprise et la planète

Diminuer la pollution

diminuer la pollution

Le recyclage des produits non biodégradables est essentiel pour prévenir la pollution de l’environnement.

Lorsque les entreprises modifient leur stratégie  afin de transformer les déchets en matériaux utiles pour production, elles contribuent à l’assainissement et à la régénération de leur territoire. 

Cela passe par une approche holistique afin de s’assurer de ne pas générer de nouvelles sources de pollution.

innover et générer du revenu

innover et générer du revenu

L’approche circulaire permet de poser un autre regard sur les déchets afin de les transformer par l’upcycling par exemple.  L’upcycling consiste à transformer des rebuts en produits différents et à valeur ajoutée. Par exemple, des rebuts de plastique pourront être transformés en vêtements. 

Cela passe la mise en place de chaîne logistique de retour avec le soutien de partenaires afin de minimiser les fuites de matières sur toute la chaîne de valeur.

mobiliser les équipes sur des projets fédérateurs

mobiliser les collaborateurs sur des projets fédérateurs

Les collaborateurs apprécient les initiatives visant à réduire l’impact négatif des activités de l’entreprise. Ces initiatives favorisent l’adhésion de l’ensemble de votre personnel à un projet motivant tout en valorisant l’image de votre entreprise.

Cela passe par des ateliers de sensibilisation à l’économie circulaire pédagogiques et ludiques propres à fédérer l’entreprise autour du projet. 

l’accompagnement yakaïno : une approche sur-mesure adaptée à votre transition écologique

Sensibiliser et amorcer le changement avec les décisionnaires

Analyser votre écosystème d’un point de vue systémique et circulaire

Trouver collectivement les solutions innovantes qui transforment le modèle d’affaire

Identifier les partenaires clés en soutien des nouveaux processus

Engager les parties prenantes pour lancer le changement

Mesurer les résultats des modifications du modèle économique

Sensibiliser autour de l'économie circulaire

Saisir les opportunites de votre chaine de valeur

L’objectif est d’analyser votre écosystème et les processus clés d’un point de vue circulaire afin de localiser les impacts de votre activité mais aussi les gisements d’amélioration inexploitées.

Préparer la transition avec les équipes

Préparer la transition avec vos équipes

Cet atelier vous permet de préparer le déploiement des solutions en identifiant les partenaires, les processus et modifications clés pour passer à l’action.

Rendre le business model plus circulaire

Rendre votre business model plus circulaire

Cet atelier vous permet de repenser le modèle d’affaire afin de créer les innovations efficientes d’un point de vue économique, social et environnemental.

Designer l'économie circulaire

préparer L'adhésion clients, partenaires

Cet atelier vous permet de préparer l’adoption de vos nouveaux produits, process ou services par le design des interactions et moments d’expérience clé pour vos clients, usagers ou partenaires.

 nos services

Une offre sur mesure pensee pour être rapidement actionnable

Pour réussir votre transition vous aurez besoin de solutions pragmatiques et mobilisatrices.

Notre accompagnement, basée sur l’intelligence collective, combine 3 méthodes de design clés : 

Le design circulaire pour concevoir des solutions durables
Le design de service pour faciliter leur mise en œuvre
Le design d’expérience pour ancrer le changement

Cette approche à la fois modulaire et intégrée facilite la prise de décision, le déploiement des projets stratégiques et la montée en compétence des parties prenantes.

constat

800 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année en France

Quels sont les déchets d’une activité économique ?

yakaino
Quels sont les différents types de déchets ?

On distingue 4 types de déchets : 

  • Les déchets inertes ou DI 
  • Les déchets non dangereux et non inertes ou déchets industriels banals (DIB)
  • Les déchets dangereux (DDI)
  • Les déchets spécifiques, liés à la responsabilité élargie du producteur

Il existe différents types de déchets non ménagers qui peuvent être générés dans des lieux de vie tels que les entreprises, les artisans et commerçants, les services publics, les professionnels de santé ou les établissements recevant du public.  

Ces lieux sont des gisements de déchets de différente nature : le rebut, le papier, les emballages, les cartons, les palettes, les pertes ou invendus alimentaires… qui seront ensuite collectés, recyclés, valorisés énergétiquement, éliminés par des acteurs publics ou privés.

Quels sont les déchets qui génèrent le plus d'impact sur l'environnement ?

Si tous les déchets sont à éviter selon les principes de l’économie circulaire, certains types de déchets font l’objet d’une attention particulière pour les volumes générés et leur impact sur l’environnement : 

  • Les déchets plastiques qui totalisent 29 millions de tonnes en 2018. La France a un taux de recyclage du plastique de 24% contre 32% en moyenne en Europe. Afin d’atteindre l’objectif de 100% du plastique recyclé d’ici 2025 le cadre législatif s’est durci avec notamment l’interdiction du plastique à usage unique.  

  • Le gaspillage alimentaire, issu des pertes et des déchets alimentaires en France, totalise 30% de la quantité de nourriture produite en France. C’est autant d’aliments qui auront nécessité l’exploitation de sols, de l’eau et de l’énergie pour être produits et qui ne verront jamais une assiette. A noter que les déchets alimentaires englobent également les déchets inévitables comme les os ou encore les coquilles.

 

  • Les déchets du secteur du bâtiment, deuxième gisement après les ménages, représentent chaque année 46 millions de tonnes. Ils sont générés majoritairement au moment de la démolition (68%) ou de la réhabilitation (28%) et seulement 7% dans le neuf. Ces déchets coûtent jusqu’à 4% du chiffre d’affaires et sont recyclés, en fonction du type de déchets,  à hauteur de 60 à 80 % pour la démolition, 10 à 30 % pour la réhabilitation, 40 à 60 % pour la construction neuve

La réduction des déchets est donc une priorité pour économiser des matières premières épuisables et précieuses, limiter les impacts sur l’environnement, le climat et la santé des biotopes

 

actualités

toute l’information des acteurs du changement

contact

vous souhaitez organiser votre transition vers l’économie circulaire ? parlons-en ensemble !