Les piliers de l’économie circulaire : l’écoconception

Lorsqu’il s’agit d’adopter le modèle d’entreprise de l’économie circulaire, l’utilisation de ressources renouvelables et l’adoption d’un système de leasing ne suffisent pas à réduire l’impact environnemental. Une petite entreprise doit intégrer différents aspects écologiques dans son modèle commercial d’économie circulaire en favorisant la création de valeur et la durabilité écologique des produits grâce à un système d’éco-conception efficace.

L’éco-conception, également connue sous le nom de conception pour l’environnement, est une approche systématique qui vise à créer une plus grande valeur des produits tout en tenant compte des impacts sur l’environnement, la santé, la sécurité et la durabilité tout au long du cycle de vie du produit.

La mise en œuvre d’une méthode de conception circulaire de la durabilité écologique nécessite l’adoption de certains principes. Ces principes permettent de guider le propriétaire d’une entreprise dans la création de la meilleure technique d’éco-conception efficace qui améliore les performances de l’entreprise. Les différents principes d’éco-conception comprennent ;

  1. L’évaluation approfondie de chaque étape de la chaîne de valeur.

En tant que propriétaire d’entreprise, il est essentiel de prendre en compte tous les aspects de la chaîne de valeur. Ce principe signifie que vous devez voir au-delà du coût, de la technologie et des performances fonctionnelles de la conception lorsque vous essayez de comprendre les implications environnementales. Cependant, vous devez évaluer en profondeur toutes les conséquences de vos activités commerciales en évaluant chaque étape du cycle de vie d’un produit. Pour la plupart des entreprises, un cycle de vie typique d’un produit comporte cinq étapes clés ;

– L’approvisionnement : Il s’agit de toutes les activités commerciales qui impliquent l’acquisition des matières premières nécessaires à la production.

– La fabrication : Il s’agit des activités de préparation du produit, c’est-à-dire la transformation des matières premières en produits finis prêts à être consommés, par exemple la fabrication, l’inspection, le marquage et l’emballage.

– Livrer : Il s’agit de distribuer les canaux de distribution en transportant les produits finis vers les entrepôts, les grossistes, les détaillants et les clients.

– Soutien : Il s’agit de la fourniture de services après-vente tels que l’installation, la réparation ou l’entretien.

– Recyclage : Cette étape implique toutes les activités commerciales visant à récupérer les produits, comme la réutilisation, le recyclage ou la refabrication.

Chacune de ces étapes peut avoir un impact positif ou négatif sur les performances financières d’une entreprise, sur la santé et la sécurité des personnes et sur l’environnement. Une entreprise doit évaluer toutes les étapes du cycle de vie d’un produit pour comprendre les points de production de déchets. En évaluant en profondeur le cycle de vie du produit en ce qui concerne les impacts environnementaux, une entreprise déterminera les possibilités de valorisation et intégrera une éco-conception qui s’efforce d’améliorer la durabilité environnementale.

  1. Comprendre l’efficacité et l’efficience des ressources

En tant que propriétaire d’entreprise, évaluez votre conception et sa durabilité en ce qui concerne la performance environnementale globale. Lorsque vous élaborez une éco-conception, commencez par comprendre le système de votre entreprise, développez des méthodes de production innovantes, efficaces et efficientes en termes de ressources, qui répondent aux besoins des investisseurs potentiels et des parties prenantes tout en favorisant la durabilité environnementale. Pour comprendre l’efficacité et l’efficience des ressources, il faut comprendre la manipulation et l’utilisation des produits finis par les consommateurs, mais aussi comprendre la chaîne de production à valeur ajoutée. Une façon de comprendre la performance environnementale de l’ensemble du système de production de votre entreprise est de devenir éco-efficace en fournissant des biens et des services à des prix compétitifs tout en satisfaisant les besoins des consommateurs et en réduisant les effets négatifs sur l’environnement à chaque étape de la production. Devenir éco-efficace dans vos activités est un excellent moyen pour votre entreprise d’acquérir un avantage concurrentiel, en vous aidant à pénétrer de nouveaux marchés tout en dominant les marchés existants. L’utilisation efficace des ressources permet également de réduire les coûts de production, augmentant ainsi la marge bénéficiaire.

  1. Utiliser des indicateurs appropriés pour montrer la performance du cycle de vie des produits

S’engager dans un modèle d’économie circulaire nécessite de mesurer et de démontrer les progrès réalisés. Les indicateurs et les mesures aident les fournisseurs de produits et de services à comprendre les besoins en constante évolution des entreprises et des consommateurs, ce qui conduit au développement de produits. Les bons indicateurs sont également un excellent moyen de transmettre des informations sur les performances de l’entreprise à des publics externes. Il est important de se rappeler que la durabilité environnementale n’est pas une entité distincte, mais qu’elle fait partie de la performance globale de l’entreprise. Les indicateurs et les mesures d’éco-conception contribuent à promouvoir la fixation d’objectifs, le suivi, la prise de décision et le développement de produits et de services. Lorsque vous choisissez les indicateurs et les mesures appropriés pour votre entreprise, vous devez tenir compte du public visé et de l’importance des résultats. En tant que propriétaire d’entreprise, assurez-vous de choisir des indicateurs environnementaux de haut niveau qui répondent aux objectifs opérationnels en fournissant les informations nécessaires sur le marché à votre personnel d’ingénierie et de fabrication. Le développement de produits implique l’utilisation d’indicateurs et de mesures spécifiques pour exprimer les objectifs de performance environnementale, puis la décomposition des données en différents paramètres quantitatifs pour des conceptions de produits particulières. Un indicateur compréhensible est l’empreinte carbone, qui évalue la quantité d’émissions de carbone par l’effet de serre provoquant le réchauffement de la planète.

  1. Créer un portefeuille de stratégies de conception précédemment adoptées

La tenue de registres est l’une des pratiques commerciales les plus essentielles. En matière d’éco-conception, il est essentiel de garder une trace de toutes les stratégies que votre entreprise a mises en œuvre. La tenue d’un portefeuille de stratégies de conception vous aidera à comprendre ce qui fonctionne le mieux pour votre entreprise, favorisant ainsi la cohérence de l’innovation en matière de conception. Disposer d’un registre des stratégies d’éco-conception mises en œuvre et de leurs indicateurs de performance est un excellent moyen d’éduquer d’autres entreprises sur les différentes formes d’amélioration de la durabilité environnementale tout en favorisant une création de valeur accrue. Voici quelques exemples de règles et de lignes directrices utiles à prendre en compte lors de l’élaboration de stratégies de conception ;

– Minimiser la matérialisation : Un système d’éco-conception efficace est un système qui minimise la consommation d’énergie et de ressources grâce à des techniques de dématérialisation telles que l’extension de la durée de vie des produits, le recyclage, etc.

– Minimiser la toxicité : Votre entreprise doit adopter des mesures innovantes de détoxification, par exemple, la modification des déchets de gaz à effet de serre par un traitement chimique, énergétique ou biologique. La détoxification contribuera à fournir un environnement plus propre et plus durable.

– Réduire la dépendance aux ressources vierges : Un système d’éco-conception efficace encourage la revalorisation en trouvant des moyens économiques de réutiliser les produits mis au rebut. Cette conception s’apparente à la dématérialisation et permet de promouvoir l’un des objectifs essentiels d’un modèle d’économie circulaire : la gestion des ressources.

  1. Imiter les systèmes naturels

Le principe le plus crucial est de permettre à votre entreprise de s’inspirer de la nature. Votre entreprise doit créer un système d’éco-conception qui suit des stratégies de production durables et résilientes. Les propriétaires d’entreprises doivent baser leurs activités sur les méthodes observées et imitées des systèmes naturels ; par exemple, grâce au concept d’écologie industrielle, les systèmes industriels doivent convertir les déchets issus des activités de production ou de consommation en matières premières pour les processus industriels. Avant de vous débarrasser de vos déchets, essayez de trouver d’autres utilisations secondaires pour ces matériaux. À l’instar de la connectivité des systèmes naturels, évaluez votre chaîne d’approvisionnement et collaborez avec différents secteurs industriels pour garantir une utilisation maximale des déchets.

  1. Intégrer la technologie dans l’éco-conception de vos activités commerciales

L’utilisation des logiciels et des technologies de l’information dans l’éco-conception est un sujet qui se développe rapidement dans un modèle d’entreprise d’économie circulaire. Une façon de promouvoir cette pratique systématique est d’intégrer des indicateurs, des mesures, des directives et des techniques d’analyse appropriés aux environnements logiciels informatiques. L’utilisation de la technologie est utile dans des tâches commerciales essentielles telles que la gestion des données sur les produits, l’ingénierie et la conception assistées par ordinateur, et la simulation des performances. Voici quelques-unes des technologies de l’information qui sont utiles pour soutenir la durabilité environnementale ;

– Différents outils consultatifs en ligne peuvent éduquer les concepteurs et les ingénieurs sur les directives de conception et les technologies utiles tout en comprenant le lien entre les succès et les échecs des conceptions antérieures.

– La modélisation informatique simplifie la complexité des systèmes de cycle de vie des produits.

– L’association de votre entreprise au cadre CAE/CAD normalise l’utilisation des techniques d’éco-conception dans la technologie, permettant ainsi des moyens efficaces et pratiques de création de valeur et de promotion de la durabilité dans différents secteurs.

  1. Évaluer la durabilité environnementale à l’aide de techniques d’analyse appropriées

Pour comprendre les conséquences de l’éco-conception que vous souhaitez intégrer dans votre entreprise, vous devez utiliser les bons outils quantitatifs et qualitatifs pour mesurer les performances de l’entreprise en termes de durabilité. Adoptez des techniques d’analyse et de calcul spécifiques en fonction de la conception du produit, du coût, de la qualité et d’autres paramètres préférés.

Les différentes techniques d’analyse sont les suivantes :

– L’analyse préalable évalue le cycle de vie du produit et développe des indicateurs d’empreinte environnementale tels que l’empreinte carbone du produit.

– L’évaluation des performances prédit les performances d’une conception spécifique par le biais de ses indicateurs. L’évaluation des performances implique généralement l’évaluation des risques et du cycle de vie du produit.

– L’analyse des compromis estime et compare le coût et les performances de différentes approches d’éco-conception.

– La prospérité humaine dépend de la satisfaction des besoins humains fondamentaux, qui dépend de la disponibilité des ressources naturelles.

Il est urgent pour les entreprises de repenser leurs systèmes industriels et de développer des méthodes innovantes de création de valeur des produits tout en assurant la conservation des ressources naturelles limitées. Les plans d’éco-conception offrent des moyens complets d’évaluer l’amélioration environnementale des produits et des services. Toutes les activités commerciales doivent garantir la responsabilité écologique et la rentabilité en produisant des produits et des services éco-efficaces et éco-efficients. À partir des principes mentionnés ci-dessus, il est clair qu’une entreprise doit créer un modèle d’éco-conception qui garantit la durabilité environnementale et maximise la valeur du produit lorsqu’elle intègre un modèle d’entreprise circulaire. La mise en œuvre de l’éco-conception présente de nombreux avantages pour les entreprises, notamment l’amélioration de la performance environnementale d’un produit et l’augmentation de l’efficacité de la production par la réduction de la consommation de ressources.

Actualités

Actualités

contact

vous souhaitez être mis en relation avec nos équipes ? contactez-nous !